Folie douce

8 septembre 2020

Alors que juin s’étendait dans l’été, nous nous sommes levés tôt pour aller à la rencontre des instigateurs de l’entreprise Folie Douce à Bromont. Une activité qui ne relève certainement pas du défi, mais qui nous avait emplis d’excitation de nous promener dans ce champ de rhubarbe. Il est seulement 7 h 30 alors que nous avançons sur le Chemin Darcy, une route parallèle à la route Pierre Laporte, vers le large champ qui borde la maison familiale de nos hôtes, Christophe et Anne-Laure Boucher.

Le soleil, déjà fier et franc malgré l’heure, assèche les dernières gouttes de rosée qui se sont formées sur la mer de feuilles vertes qui envahit l’horizon. Nos deux producteurs de rhubarbe sont vêtus des plus beaux habits de champs que nous avons eu la chance de voir : une combinaison du même type que l’on pourrait voir sur un mécanicien ou un garagiste, mais en denim, avec une casquette écarlate pour rappeler la couleur de la rhubarbe. Un ensemble à la fois simple et efficace pour la besogne qui occupe leurs journées, mais qui leur insuffle tout un style! Et, tout près d’eux, se dessine une petite silhouette discrète, celle de leur fils, un enfant tranquille qui, malgré son jeune âge, ne se fait pas prier pour mettre l’épaule à la roue et fièrement participer lui aussi aux tâches, comme ses parents.

Anne-Laure et Christophe nous guident au beau milieu de leur magnifique champ de rhubarbe pour en cueillir quelques feuilles et nous enseigner les rudiments de leur métier, qu’ils ont créé de A à Z. À la barre de pratiquement toutes les étapes de leurs activités, de la préparation des champs, à la cueillette, à la transformation du produit jusqu’à sa distribution, Anne-Laure et Christophe sont, ce qu’on pourrait appeler de véritables passionnés.

En gérant ainsi chaque étape, nos amoureux de la rhubarbe doivent être un peu partout en même temps. Alors qu’Anne-Laure se promène parmi les talles de rhubarbe pour en récolter plusieurs kilos, Christophe, lui, s’affaire à la station de prénettoyage des tiges, une installation de fortune installée sur une palette de bois à l’extérieur. Et le petit bonhomme, lui, tel un satellite, orbite entre le deux, transportant des voyages de rhubarbe de sa mère jusqu’à son père, à l’aide de son petit bolide motorisé. La cueillette de la rhubarbe se déroule dans le calme presque méditatif sous l’œil aguerri d’Anne -Laure qui sélectionne les tiges arrivées à maturité de celles qui devront patienter encore un peu sous le soleil avant d’être récoltées. Les grosses feuilles typiques cachent des milliers de tiges variant du vert acide au rouge vif en passant par divers dégradés entre les deux teintes.

Installés initialement en France, au pied des Alpes, dans la Savoie, Anne-Laure et Christophe sont arrivés au Québec en 2015 avec comme projet fou de trouver la terre parfaite pour accueillir à la fois leur maison, leur champ de rhubarbe et un espace pour la transformation et la production de leurs divers produits. Parce que leur offre ne s’arrête pas qu’au délicieux jus de rhubarbe; elle se décline aussi en ketchup, en confitures et compotes. Même si la rhubarbe est techniquement un légume, sa saveur acidulée distinctive s’épanouit en une gamme de saveurs complexes et merveilleusement douces, lorsque préparée en version sucrée. Sous sa couleur bonbon, la rhubarbe cache également un éventail très intéressant de vitamines, minéraux et antioxydants. Que ce soit sous sa forme fraîche, en jus ou en confiture, la rhubarbe se mérite absolument une place dans votre cuisine!

La visée d’Anne-Laure et Christophe a toujours été de faire grandir leur entreprise, mais en s’assurant de conserver cette proximité avec la terre, parce que c’est qui résonne en eux.

À la fin de notre visite, après seulement quelques heures, Anne-Laure et Christophe ont réussi à produire des centaines de bouteilles de jus de rhubarbe destinées à la vente dans un marché local le lendemain. Les produits Folie Douce se trouvent ainsi un peu partout dans les Cantons-de-l’Est et à Montréal, dans les marchés, les épiceries et les boutiques spécialisées.