Mon camp de vélo à Bromont

2 mai 2022

Pour ma part, le printemps a toujours été synonyme de vacances qui prenaient la forme de camp de vélo pour la mise en jambe. Plus jeune, je me préparais à ma saison de course. Plus tard, c’était pour préparer mon corps afin de maximiser le plaisir lors des sorties estivales avec les amis. Je quittais souvent pour une semaine en Virginie, sur les routes du Blue Ridge ou encore pour un séjour de vélo de montagne dans les destinations mythiques des États-Unis. Et v’lan, la pandémie a frappé! Les plans de voyage ont été relégués aux oubliettes.

Ce qui semblait être une décevante situation s’est changée en opportunité. En effet, je me suis acheté un vélo de gravelle et découvert un nombre incalculable de chemins peu fréquentés, à partir de Bromont. J’ai arpenté toutes les pistes cyclables du coin lorsque je voulais faire du plat et rouler sans réfléchir. J’ai surtout exploré les routes et trajets suggérés de Brome-Missisquoi, dans ses coins les plus reculés et ce, à partir de la maison. Je me suis rendue compte que le meilleur camp d’entraînement, c’est chez nous, dans les Cantons, que je pouvais le faire!

Tout d’abord, originaire de Québec, je ne réalisais pas qu’à Bromont, la neige font tôt… très tôt. Cette année, ma première sortie à vélo a eu lieu le 31 mars. Et détrompez-vous… Je n’étais pas habillée comme un ninja en plein hiver! Les routes étaient sèches et je suis revenue de ma sortie avec un vélo bien propre et un grand sourire. Depuis cette première sortie, j’ai plusieurs kilomètres au compteur.

Cette année, le Centre national de cyclisme de Bromont a même conçu des parcours pour ceux et celles qui veulent se faire un 3 à 4 jours, en route ou en vélo de gravelle. Une petite distance pour le jour d’arrivée puis des défis qui augmentent en kilométrage de jour en jour.

À Bromont, les panoramas des Cantons sont magnifiques. Après le vélo, les activités sont aussi variées que ses parcours. Pour se reposer le corps et l’esprit, le spa BALNEA et l’Amerispa promettent une expérience unique. Les microbrasseries et vignobles avoisinants sont aussi des occasions à saisir pour se désaltérer. Le Vieux-Bromont propose des restos et boutiques charmants mais le charme des Cantons opère aussi à Lac-Brome, Sutton, Dunham et tous les villages qu’on prend plaisir à découvrir. On retrouve des dizaines d’adresses gourmandes et des cafés pour se restaurer et pour relaxer (le café-bar du Backbone est aussi l’un de mes préférés… et pourquoi pas s’élancer sur une paroi pour solliciter les muscles du haut du corps).

En plus de tout cela, la cerise sur le sundae, ce sont les options d’hébergement disponibles. Hôtels, condos, chalets rustiques, auberge patrimoniale ou en pleine nature… Bromont a tout ce qu’il faut pour tes vacances de vélo. En tout cas, les miennes, elles se passent ici. J’espère te croiser cet été sur nos routes… avec le sourire!

Marie Allaire

Directrice du développement touristique ville de Bromont