10 sorties de filles franchement originales

Une sortie avec les copines est toujours l’occasion de s’amuser et de décrocher des obligations familiales ou du boulot. Où aller? Oubliez les rendez-vous impromptus au café du coin ou la soirée dans un resto-bar branché. Pour créer une sortie de filles mémorable, soyez audacieuses et inspirez-vous de ses dix idées d’activités qui sortent de l’ordinaire.

 

Descendre 15 étages en décalade

Connaissez-vous la décalade ? Voilà une sortie pour dépasser ses limites et renforcir les liens d’amitié. Accessible à tous, cette activité sportive ne nécessite pas de grandes capacités physiques : elle demande plutôt de surmonter ses peurs en descendant la façade d’un immeuble de plusieurs étages face au sol.

Nous l’avons essayé à l’hôtel Alt du quartier Dix30. Quelle sensation unique! Une expérience mémorable que nous souhaiterions répéter. L’activité est également offerte dans le Vieux-Port de Montréal, à Québec et dans d’autres milieux urbains. Enfilez votre harnais, attachez-vous et descendez des parois verticales en décalade!

 

Prendre le thé de l’après-midi

Arborez votre plus jolie robe fleurie et jouez la lady le temps de prendre le thé de l’après-midi. Petits gâteaux, sandwichs aux concombres, macarons et scones maison agrémentent la sélection de thé, le tout sur une table joliment décorée.

Plusieurs lieux mythiques proposent une cérémonie du thé ancrée dans la tradition anglaise. C’est le cas notamment au Ritz Carlton, à Montréal, et au Fairmont Le Château Frontenac, où elle est désormais offerte au restaurant Place Dufferin, avec vue sur le fleuve.

 

Cuisiner dans une ambiance festive

Quoi de mieux que de cuisiner avec des chefs d’expérience, déguster des canapés, avec une coupe de vin à la main ? La nouvelle formule Toque et canapés de l’Académie culinaire de Québec propose une soirée gourmande et amicale. En petites équipes, les apprentis cuistots suivent les conseils des chefs lors de deux ateliers culinaires de 45 minutes. Découvertes, délices et rencontres sont au menu. À noter que des ateliers de cuisine semblables sont aussi offerts à l’Académie de Montréal.

 

Se défouler au POUND

Le yoga vous ennuie? Essayez le POUND! Cette discipline sportive est en plein essor dans les salles d’entraînement. Combinant le cardio, les mouvements Pilates et la danse, le tout en tapant avec deux baguettes à la manière d’un joueur de batterie, cet entraînement est spécialement conçu pour rythmer les mouvements. C’est la professeure et propriétaire du Studio Rebel, à Québec et Neuville, France Girard, qui a importé cet entraînement de la Californie. Depuis, plusieurs studios de partout en province ont emboîté le pas.

 

Trouver son équilibre sur la slackline

Ouvert depuis quelques mois à Bromont, le centre d’escalade de blocs Backbone est le lieu parfait pour une soirée de filles. Dès qu’on y entre, l’ambiance décontractée des lieux invite à relaxer au bar espresso ou avec une pinte de la Brouërie Sutton entre deux montées. Pas besoin de connaître les techniques d’escalade : les blocs sont accessibles à tout le monde, que vous soyez novices ou expertes. Des matelas au sol absorbent les chutes qui peuvent survenir.

Le plus : des lignes de slackline, – cette discipline d’équilibre sur sangle qui fait sensation -, sont accessibles à l’extérieur et à l’intérieur.

 

Parcourir la route des vins

Laissez votre passeport à la maison! Pas besoin d’aller en France pour parcourir la route des vins. Rassemblez les copines et visitez plutôt les vignobles du Québec. Célébrant les vendanges, l’automne est la saison idéale pour faire une route des vins au Québec.

En voici deux. Berceau de la viticulture au Québec, la région de Brome-Missisquoi regroupe 22 vignobles, en plus d’offrir des paysages bucoliques. Tandis que la route des vins de la Montérégie permet de visiter une dizaine de producteurs et des artisans passionnés à proximité de Montréal. En auto, à vélo ou même à pied, les routes des vins proposent différents circuits accessibles et festifs.

 

Nager comme une sirène

Faites comme Ariel et nagez comme une sirène! Le conte de fée devient réalité avec Aquasirène, la première école de sirène au pays. C’est avec l’idée de stimuler l’imaginaire, de susciter le rire et l’enchantement à travers une activité sportive que l’école est née. On retrouve des écoles partout au Canada, dont Montréal, Québec et Ottawa. Bien que l’activité soit ludique, préparez-vous à travailler fort : les muscles abdominaux sont grandement sollicités pour se propulser vers l’avant avec une queue de sirène.

 

Manger devant une rivière à sushis

Un souper au restaurant peut-il être original? Bien sûr! Prenez place devant la rivière à sushis de Nicky Sushi, un concept unique au Québec, inspiré du Japon, et qui est nouvellement offert à Limoilou.

Le principe est simple : le chef prépare ses assiettes et les dépose sur des bateaux qui voguent sur la rivière devant les clients. Ceux-ci n’ont qu’à s’emparer des mets de leur choix lorsque le bateau passe devant eux. Le nombre de plats choisis détermine ensuite le coût de l’addition.

 

Se creuser les méninges dans un jeu d’évasion

Les jeux d’évasion (escape game) constituent le nouveau phénomène en vogue au Québec. Bien que ce type de jeux existe depuis plusieurs années, sa popularité a réellement explosé au Québec au cours des derniers mois. Pourquoi ? Parce qu’il suscite l’esprit de réflexion et la collaboration de tous les membres de l’équipe pour résoudre la suite d’énigmes. Voilà une belle façon de consolider une amitié!

Parmi les pionniers, Défi-Évasion à Québec propose les salles l’Œuvre ultime et le Portail des Enfers qui sont vraiment toutes indiqués pour une soirée de filles : amusantes, sur des sujets plus légers et pas trop dramatiques et toujours beaucoup de complicité entre les participantes.

Nous vous recommandons aussi Le Cube secret, à Laval, notamment pour ses décors immersifs de style new-yorkais très recherchés.

 

Courir à s’en faire peur

Fuir les zombies ? Après la popularité des courses amusantes, appelées fun run, voilà que les courses de peur gagnent du terrain cet automne. Mélangeant sport et divertissement, ces courses présentées à la tombée du jour plongent les participants dans une ambiance lugubre qui leur fait vivre des sensations fortes. Le plus : à Valcartier, près de Québec, la course Total Zombie remettra tous ses profits à la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Parmi les nouveautés, la course de type bootcamp Zombie Apocalypse se déroulera le 4 octobre au Village d’antan de Drummondville et le 20 octobre à Mirabel.

Courir en gang, c’est plus motivant, n’est-ce pas?

Source :

Annie Lafrance
Huffpost