8 bonnes adresses pour votre prochaine escapade à Bromont

Vélo, détente, nature et gourmandises: le village de Bromont a facilement de quoi remplir une journée ou deux d’escapade. Voici quelques-unes des adresses à mettre à votre itinéraire dans cette charmante ville des Cantons-de-l’Est.

BALNEA, POUR SE SENTIR COMME UN VIP

Si vous n’aviez qu’un seul arrêt à faire à Bromont, ce serait sans doute www.balnea.ca, au bord du lac Gale. Cet été, le vaste spa a modifié son offre en raison de la pandémie: il y a moins de personnes sur le site (120 maximum, contrairement à 350), les hammams sont fermés et des forfaits «Bain de nature» de 4 h sont proposés pour vivre l’expérience thermale. Grâce à cette formule, chaque duo de visiteurs se voit attribuer un espace de détente privé pour la durée de sa visite. Le restaurant est fermé, mais des pique-niques (trois services délicieux) sont livrés directement dans les stations personnalisées. Une formule VIP qu’on rêve presque de voir perdurer! À partir de 200$ pour deux personnes. Formules hivernales à venir.

LE VIEUX-BROMONT, POUR SE PROMENER

La ville de Bromont s’est aussi adaptée à la situation actuelle. Sur la rue Shefford, où s’alignent les restos, cafés, chocolateries, boutiques et crèmeries, une voie a été fermée à la circulation automobile et des tables à pique-nique ont été ajoutées un peu partout. Résultat? On peut flâner tranquillement et s’attabler où l’on veut pour prendre un verre ou un repas provenant des commerces du coin, comme le resto végan Gaia ou la «cantine sauvage» Outarde Jaune. Très agréable. Jusqu’au 10 septembre. tourismebromont.com

LE PARC DES SOMMETS, POUR UNE RANDO

Bromont offre plus de 140 km de sentiers pour la randonnée pédestre, regroupés sous l’appellation de parc des Sommets. Vous pouvez choisir parmi cinq différents secteurs, que ce soit au village ou en montagne. Des suggestions? Se rendre au sommet du mont Bernard pour apprécier la vue ou encore arpenter le réseau du lac Gale tranquillement. Les non-résidents doivent se procurer un laissez-passer en ligne. Le coût par jour est de 9,57$ par adulte.

LE CAFÉ BACKBONE POUR GRIMPER… OU FLÂNER

À la fois centre d’escalade, café-bar et lieu de rencontre, le Backbone est une entreprise familiale qui a ouvert ses portes il y a deux ans, à l’écart du centre-ville. Vous pouvez y aller pour vous initier à l’escalade, pratiquer votre technique, ou prendre un gin-tonic ou un espresso sur terrasse. Il y a aussi des pits à feu dans la cour!

LE CENTRE NATIONAL DE CYCLISME DE BROMONT (CNCB), POUR S’INITIER AU VÉLO DE MONTAGNE

À Bromont, le vélo est roi. Vous aimeriez essayer le vélo de montagne, par exemple? Pensez à suivre un petit cours d’initiation au CNCB. L’endroit peut sembler intimidant à première vue (c’est un centre national et des pros s’y entraînent, après tout!), mais on s’y fait un devoir d’être inclusif. C’est un bon lieu où s’exercer avant de se rendre aux autres fameux spots de vélo de montagne de Bromont: le mont Oak et Ski Bromont.

LE PITTSTOP VÉLO-CAFÉ, POUR FAIRE UNE PAUSE

Le Pittstop Vélo-Café, ouvert en 2019, combine atelier de mécanique de vélo, boutique cycliste, comptoir-café et espace de torréfaction. Il s’adresse aux passionnés de vélo, bien sûr, mais rien ne vous empêche d’y aller pour un simple café sur la terrasse, un sandwich santé ou une bière de microbrasserie.

LE VERGER JOHANNE ET VINCENT, POUR LES PETITS PLATS MAISON

Malgré ce que son nom laisse croire, cet endroit n’a rien d’un verger. Il s’agit plutôt d’un comptoir où l’on vend des petits plats cuisinés traditionnels ou revisités (tartes, quiches, pâtés, etc.). C’est aussi un bistro, ouvert le midi seulement, qui propose sandwichs, salades, burgers et cocktails avec ou sans alcool sur une jolie terrasse de la rue principale.

LE BEATNIK, POUR UNE NUIT DANS LES COLLINES

Très populaire pour les mariages, l’hôtel lifestyle Beatnik a bien failli ne pas survivre à la pandémie. En faillite au printemps, il a été repris en juin par l’équipe derrière le spa Balnea, qui souhaite y attirer de plus en plus d’amateurs de vélo, de randonneurs et de couples en quête de nature. Toujours doté d’espaces communs (foyer, BBQ, piscine, terrasses) et de chambres simples mais stylées, le Beatnik se transformera davantage en une «auberge de jeunesse de luxe» dans le futur. Un peu comme celles que l’on trouve en Nouvelle-Zélande et ailleurs dans le monde, nous a expliqué la directrice du marketing et des communications du Balnea, Stéphanie Latour. À surveiller!

* photo en accueil: Courtoisie / Balnea

 Source : Sarah Bergeron-Oullet
                Journal de Québec